L'INFO 7
Lundi 22 Septembre 2003 N° 1473 page 7

 LE GROUPE « EKANKAN » NAIT DES CENDRES DU « NAKODJE » - Diversité mélodique et performance musicale

Le marché musical sénégalais vient de s'enrichir depuis le 19 septembre d'une nouvelle production, avec la sortie de l'album « Boul Falé » du groupe « Ekankan » (ex Nakodjé) qui était face à la presse ce vendredi au « Just 4 U ». Riche de sept titres, cet album est un mélange de rythmes traditionnels et modernes avec des instruments comme le « djembé », le « tama », la kora, le balafon, les cloches, le « kri », avec une fusion d'instruments modernes dont le clavier, la batterie et la guitare bass. Le titre « Boul Falé » auquel a participé Souleymane Faye et qui a fait l'objet d'un clip réalisé par le cinéaste Moussa Touré, est un appel à la paix et à la réconciliation entre les hommes. Les titres « Sam Katou Jamm » et «  Saint-Louis » marquent les premières notes de l'album. Le titre « Diatta Counda » clôt la première face de cet album. Sur la face B, on retrouve le morceau « Assiko » qui se veut un appel à la valorisation de la tradition et du patrimoine culturel avec son jeu instrumental et sa diversité rythmique captivante.

L'autre titre nommé « Mali Sadio » est un chant mandingue traditionnel. Avec ce titre, Souleymane Faye, en tant qu'artiste invité, pose sa voix de bronze pour un vibrant hommage «  à Dieu le Tout-Puissant ». Avec ce style basé sur la diversité mélodique et les performances musicales, le groupe « Ekankan » entend exporter sa musique dans le monde entier, avec un compact disc et une tournée internationale en perspective. « Ekankan » a accueilli de nouveaux musiciens notamment le bassiste Abdou Fall et le koriste Edouard Manga. Ces deux jeunes musiciens se joignent ainsi à Ndakhté Ndiaye (batteur), Babou Konaté (balafoniste) et Lamine Touré (percussionniste).

 

Marième MBENGUE